Destination Hell

Bienvenue en enfer !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 les deux jeunes rebelles débarquent [PV Alexz]

Aller en bas 
AuteurMessage
Heaven Stevez
Admin & Desperate Girl
avatar

Féminin Nombre de messages : 185
Age : 26
{Age du perso} : 19 piges... et alors ?!
{Pourquoi es-tu ici ?} : Je t'en pose des question chéri ?!
{What do you like ?} : Les gateaux au chocolat, la drogue, le sexe et l'alcool !
Date d'inscription : 29/10/2007

Feuille de personnage
Courage:
90/100  (90/100)
Peur:
10/100  (10/100)
Relations:

MessageSujet: les deux jeunes rebelles débarquent [PV Alexz]   Jeu 1 Nov - 1:18

Heaven avait était jugé il y a une semaine à New York et elle allait maintenant être amenée quelque part en Pennsylvanie on ne sait trop où dans un pensionnat pour jeune « délinquant » bien que le mot soit sans doute très faible pour certains internes. Elle ne savait pas vraiment ce qui l’attendait où du moins elle n’imaginée guerre l’ampleur. Elle avait passé quelques jours en cellule en attendant d’être transféré et elle n’avait presque rien mangé ni bu. Elle était toute mince presque squelettique et cela n’allait pas aller en s’arrangeant mais ce n’est pas pour cela qu’elle n’avais pas de répondant (physiquement). Quand quelque chose ne lui plait pas elle agit et malgré qu’elle sa minceur, Heaven est une fille très grande qui dépasse même certains hommes. Elle était donc dans sa cellule et là un garde vint la chercher et la menotta pour la conduire vers l’extérieur. Elle se laissa faire et ne broncha point. Elle se contenta de subir les évènements. Après tout elle ne faisait que récolter ce qu’elle avait semé. Heureusement pour elle on lui avait laissé ses vêtements au lieu de lui refiler une de ses tuniques orange affreuse étant donné qu’il ne s’agissait que d’un transfert. Elle portait donc un jean séré que l’on peut qualifier de slim par-dessus lesquelles étaient une paire de bottes à noires à talons aiguilles et en haut elle portait un top sans manches blanc qui tenait grâce à sa poitrine sous une légère veste noire en coton toute simple à fermeture éclaire légèrement ouverte en haut et comportant une capuche. Le garde la tenait par le bras droit et la faisait avancer tranquillement jusqu’à ce qu’elle soit enfin dehors. Là elle vit la fourgonnette qui allait la conduire jusqu’à la prison pour jeune du même type qu’elle. D’autres gardes les attendait. Elle pu remarquer qu’il y en avait déjà un assez à la place du conducteur. Un garde ouvrit la porte pour la faire entrer. Elle monta donc toujours sans un mot et sans violence pour finir par s’asseoir. La porte se referma alors et un garde était assit juste à côté d’elle pour la surveiller. Il lui dit alors :

Garde : T’as intérêt à être sage pendant le trajet ma jolie !

Elle le regarda d’un air indifférent et ne prit pas la peine de lui répondre. Là la portière de la camionnette se rouvrit et elle pu voir une autre jeune femme qui elle était rousse et d’un style tout à fait différent du sien. Cette jeune demoiselle avait l’air moins copérative qu’elle. Heaven resta dans son coin sans rien dire se contentant de regarder devant elle. La jeune femme qui venait de rentrer à son tour s’était enfin assise et la porte s’était refermée. Elle pouvait sentir la faim dans son ventre mais se contenta de supporter en silence. Elle entendit que l’on fermé la porte à clé de l’extérieur puis le son d’une portière claquer et le bruit du moteur. La fourgonnette démarra et le voyage aussi. La route allait être très longue et elle allée sans doute passer la nuit là dedans. Elle ne dit rien du voyage regardant le peu de chose autour d’elle. Puis fini par s’endormir. De très longues heures avaient passées depuis son départ et ils étaient bientôt arrivés. Elle ne pouvait voir qu’une infime partie du paysage par les vitres des portières arrières. L’endroit n’avait pas l’air très habité et on aurait même dit qu’ils étaient dans un trou pommé. Un grand portail s’ouvrit et la camionnette rentra puis s’arrêta juste après. La elle entendit une portière s’ouvrir puis se refermer et une clé rouvrit le fourgon. La porte s’ouvrit alors et Heaven pu sentir une brise fraîche sur sa peau. La jeune fille rousse sortie la première se rebellant comme pour la montée. Le garde assit à côté d’elle l’attrapa par le bras et la tira pour la faire descendre en lui disant :

Garde : Allez magne toi !

Cela ne lui plaisant guère une fois descendu Heaven commença à se débattre et a donner des coups de coudes à son interlocuteur. Elle se reçut alors une gifle et fut surprise pendant quelques instants.

Garde : Si tu ne te calmes pas moi je vais te calmer !

Heaven exaspéré transperça la chaussure de l’homme de son talons aiguille gauche se qui fit entendre un cri assez grave de la part du garde. Elle lui répondit :

Heaven : Tu l’as cherché connard !

_________________



Love Sex & Drogue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://destination-hell.keuf.net
A. Kennedy J.R.Kween

avatar

Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 30/10/2007

MessageSujet: Re: les deux jeunes rebelles débarquent [PV Alexz]   Dim 11 Nov - 16:39

Alexz avait passé seulement quelqueq nuits en prison pour jeunes de haute sécurité en attendant, comme Heaven, son transfert. Elle était ce jour-là habillée d'un jean bleu et de bottes noire compensé sans talon pour elle. Son tee-shirt représenté une tête de mort argenté et il était noir également. Et sur son dos, comme à son habitude, sa veste en cuir noir également. Elle l'adorait et elle la portait tout le temps. Ses poignets étaient recouvert de bracelet de cuir muni de piques et de pointes de métal ainsi que d'une montre en cuir également. Ses cheveux étaient eux d'un roux flamboyant, magnifique et lisse, avec une frange qui lui tombé devant les yeux. Elle était complétement enragée en sortant de la prison et elle hurlait, elle hurlait comme une folle en lançant des injures diaboliques et en criant de toutes la forces de ses poumons. Elle promettait la mort, la souffrance, le désespoir et la torture. Mais personnes ne l'écouté et on se contenté de lui dire de se la fermé. Alors elle se taisait une petite seconde et elle recommencer, encore et encore, sans cesse. Lorsqu'on la fit monté dans une camionette d'apparence assez répugante et vieille, elle aperçut sur le siège de devant une jeune femme style mannequin, sûrement très différente d'elle. Alexz lui jeta un coup d'oeil méfiant et monta, les menottes aux poignets et aux pieds. Le trajet fut très long. Trop long. Alexz n'avait aucune patience, elle détestait attendre alors elle faisait cliqueté les menottes pour énervé les gardes en face d'elle. Elle ne voyait que de la jeune femme ses cheveux chatain et elle ne pensait pas vraiment à elle, elle était seule dans sa merde et même si elle ne connaissait rien de la jeune fille, elle ne la rejettait pas pour autant. Elles étaient toutes deux dans le même pétrin après tout. Vers deux heures du matin, Alexz s'endormit, enfin. Et elle se réveilla trois heures plus tard, et attendit, attendit encore. Puis ce fut la délivrance : On l'autorisa à soritr. Elle lança un regard vers la batisse cramoisie en face d'elle et elle eut un regard écoeurée, et avança encore. Mais on l'orienta vers le vieux bâtiment au lieu de la rue centrale. Puis elle comprit : C'était là qu'on allait l'enfermée ? Dans ce vieux truc pourrit ? Non, pas possible. Cet espèce de manoir ne pourrait même pas résisté à un coup de vent ! Et pourtant, il était over-protégé. Alexz soupira et garda latête haute, puis se remit à lancé des injures par milliers, en lançant des regards noir à quiconque voulait bien croisé son regard.On les fit entrées. Elle et sa camarade de galère. Puis elle entnedit un garde hurlé, elle se retourna, on lui donna un coup sur l'épaule pour qu'elle se retourne mais elle ne le fit pas, elle était étrangement calme et elle hésita à bougé. Elle regardait la jeune femme enfoncéson talon dans le pied du garde. Elle avait du tempérament, comme Alexz. Et le visage de la jeune Kennedy s'illumina d'un sourire. Mais un garde la vit et lui dit avec méprit :
Garde : Sa te fait rire ? Tu crois que c'est drôle, TU CROIS QUE C'EST DROLE ? TU CROIS QU'ON VA SE LAISSER FAIRE PAR DEUX PETASSES DANS VOTRE GENRE ?
Alexz haussa un sourcil et cracha au visage du garde. Puis elle commença à rire mais on lui donna un coup de matraque dans la tête. Elle saignait du nez mais à ce moment là, elle s'en contre fichée. Fallait qu'elle trouve le moyen de se libérée de ses menottes. Et elle vit la clef, mais comment faire pour qu'elle les enlévent ? Elle se jeta alors sur l'un des gardes et arracha la clef avec ses dents en essayant veinement d'enlevé ces putains de menottes. Ce fut au bout de 10 secondes qu'elle parvitn à les enlevés. MIRACLE ! Elle se refit frapper à coup de mtraque et on la jeta par terre. Avec ses mains, elle parvint à viré les menottes de ses jambes. Inouie comme exploit. Hallucinant même. Mais elle n'en avat pas finie, elle avait certes ses menottes en moins mais des gardes armés à ses trousses. Puis elle vit l'autre fille entourée elle aussi de gardes. Elle ouvrit des yeux ronds et elle arriva à attrapé une atraque à l'un des gardes et lui envoya un bon coup dans la machoire. Il atterit par terre et se mit à pleurnicher. Alexz fut secouée d'un petit rire et elle prit ses menottes. Plus de gardes de son côtés, ils étaient tous par terre. Comme quoi un petit corp enragé vaut parfois mieux que 6 types musclés. Elle s'approcha de la jeune femme et même si celle-ci se débrouillée divinement bien, elle se disait qu'un peu d'aide serait sûrement la bienvenue pour pouvoir s'échappée plus vite. Entre deux baffes, elle dit à l'autre :
"Moi, c'est Kennedy."
Et elle menotta deux gardes et les fit tombé par terre en prenant leurs matraque. Puis elle se tourna vers la jeune demoiselle et lui envoya une des matraque pour qu'elle puisse mieux se défendre avant d'arrivé à trouvé les clefs sur les corps éparpillés sur le sol et de lui enlevé vite fait ses menottes. Et une espèce de sonnerie d'alerte retentit. Alexz regarda en haut et sentit quelque chose l'éfleurée. Une balle ? Ils avaient une tour avec des tireurs ? Elle se retourna vers la jeune fille et toutes deux se mirent à courir le plus vite possible.

_________________
A.L.E.X.Z ... K.E.N.N.E.D.Y•

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
les deux jeunes rebelles débarquent [PV Alexz]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Résolu] addition de deux variable.
» j'ai deux question qui m'intrigue
» Un ascenseur pour deux memos
» Mise à jour de deux GPS Garmin
» Arrondir un réel à deux chiffres après la virgule

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Destination Hell :: || Devant le Pensionnat || :: Le Portail-
Sauter vers: